Les doses d’utilisation des huiles essentielles

Chez les bébés, il est conseillé de prendre l’avis d’un thérapeute avisé avant l’utilisation des huiles essentielles. Bien que celles-ci, pour la plupart, ne soient pas interdites chez les bébés et enfants en bas âge, il existe des précautions importantes à prendre en compte avant leur utilisation. Il existe cependant des gammes spécifiques, déjà prêtes à l’utilisation et donc plus sécure pour une utilisation chez bébé. (est ce qu’on parle de la gamme pranabb ?)

La voie cutanée

C’est la plus facile d’utilisation et pourra être utilisée chez tout le monde. Il est nécessaire de diluer selon les âges et selon l’usage que l’on souhaite en faire. Voici quelques dilutions à utiliser.

Chez l’enfant de 6 à 12 ans : 1 goutte d’HECT pour 2 gouttes de préparation huileuse (50 %).

Au-delà de 12 ans et chez l’adulte : 2 gouttes d’HECT pour 1 goutte d’huile végétale ou pures pour certaines huiles ou synergie déjà prêtes (mélange d’HECT).

La dilution pour les enfants de plus de 12 ans et les adultes est aussi fonction de l’usage que l’on souhaite en faire ; dans la cosmétique, le pourcentage de dilution des huiles essentielles n’excédera pas les 1 à 3 %.

De façon générale, les dilutions seront de l’ordre de :

  • 1 % : action dermocosmétique
  • 7 % : action circulatoire, sanguine et lymphatique
  • 10 % : action musculaire, tendineuse, articulaire en entretien
  • 15 % : action sport et compétition
  • 20 % : action systémique pour les peaux sensibles (bébés)
  • 30 % : action locale très puissante
  • 50 % : si hésitation à l’emploi à l’état pur

Le nombre d’applications

Le nombre d’applications dépendra de la pathologie que l’on souhaite traiter et si on agit en préventif ou en curatif.

  • Préventif : 1 à 2 applications / jour (matin et soir) pendant toute la durée d’exposition au pathogène (gastro, grippe…). Dans le cas d’exposition importante (soignant, personne malade à la maison…) vous pouvez appliquer jusqu’à 4 fois par jour.
  • Traitement de fond : 1 à 2 applications / jour (matin et soir) 6 jours / 7 : récidives de cystites, mycoses, stress…
  • Curatif : en fonction de l’importance de la pathologie, on pourra l’appliquer de 3 à 10 fois / jour.

Les zones d’applications sont diverses et variées : en regard de l’organe concerné, sur les avant-bras, sous la voûte plantaire, sur les poignets (ce qui permet d’utiliser la voie olfactive).

La voie orale

La voie orale sera réservée à l’adulte et à l’enfant de plus de 6 ans…

Certains laboratoires proposent des capsules contenant des huiles essentielles déjà prêtes à l’utilisation qui permettent de débuter l’usage de la voie orale sans risque et de limiter le goût qui peut parfois déplaire.

Les huiles essentielles ne doivent pas être prises telles quelles ; il est nécessaire d’utiliser un support approprié pour la voie orale : comprimés neutres, sucre roux, sucre glace, huile végétale, yaourt, mie de pain, miel…

Les huiles essentielles ne sont pas miscibles dans l’eau ; il n’est donc pas judicieux de mettre celles-ci dans un verre d’eau. Cependant, vous pouvez utiliser les tisanes comme support :

  • Pour une meilleure synergie, choisissez une tisane en fonction de la pathologie que vous souhaitez traiter
  • Mettez votre sachet ou votre tisane en vrac dans votre tasse
  • Déposez 2 gouttes d’huile(s) essentielle(s), choisies en fonction de votre pathologie, directement sur la plante (le sachet). Laissez en contact pendant 2 ou 3 minutes
  • Versez votre eau chaude (95°C)
  • Laissez infuser (cf. tisanes (lien)

Adultes et enfants à partir de 12 ans : 2 gouttes 3 fois / jour // maxi 12 gouttes / jour

Enfants à partir de 6 ans : 1 goutte 3 fois / jour

Privilégier la voie sublinguale à la voie orale (réduction des effets indésirables, meilleure tolérance) : le sucre glace et les huiles végétales sont dans ce cas les meilleurs supports.

Attention : le nombre de gouttes maximum doit être respecté. En tenir compte si, dans une même journée, vous devez prendre plusieurs huiles essentielles. En effet, ce sont, pour l’adulte, 12 gouttes maximum AU TOTAL, que vous utilisiez une, deux, trois (ou plus) huiles essentielles. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un thérapeute avisé ou à m’envoyer un mail.